René Gagnon
Peintre

Les cheveux droits sur la tête, un peu comme ces conifères coiffant les pics du Saguenay, les sourcils broussailleux, comme ces forêts où il aime se perdre pour s'aérer les idées, chasser des images, modeler son inspiration, des mains velues, solides et larges comme si elles avaient été taillées dans les parois rocheuses des montagnes où il vit, des yeux, des yeux de prospecteur capables sans doute de fouiller la nature et de la coucher sur ses toiles...

RENÉ GAGNON est le peintre du nord, le peintre de ce Saguenay où il est né le 27 février 1928, plus précisément à Chicoutimi Nord au Québec, ville qui fut défrichée et bâtie par ses ancêtres.

Issu d'un milieu agricole et artistique, oncle marchand de tableaux, il accompagne souvent des peintres qui vont travailler sur le motif, il entend couramment parler de peinture, il devient ainsi peintre par contagion. Pendant dix-sept années, une recherche obstinée et assidue lui fera découvrir une technique originale d'utilisation de la couleur et de la spatule... il abandonne le pinceau... croquis et pochades en forêt lui servent d'école d'art. Il devient l'interprète amoureux de la neige, de l'immensité glaciale du nord, de cette beauté inhumaine qui s’empare de la nature, quand le froid survient.

"En parcourant le Saguenay, j'ai découvert une nature fantastique, splendide, inaccessible qui vous écrase et vous terrifie, mais aussi une nature mystérieuse qui vous envoûte, vous enveloppe et vous rend amoureux d'elle. Cette nature est bleutée. Les montagnes qu'on frôle, le paysage qui s'étend devant vous, tout baigne dans une buée bleue."

RENÉ GAGNON connaît si bien son pays qu'il en dispose en créateur: il recompose le paysage à partir de son état sauvage, pour le grandir par des couleurs chaudes et vivantes, par la neige blanchâtre, par le rocher violacé, par l'eau grisâtre presque métallique qui lui donnent une âme. Une nature est reconstituée ...l'objet est présenté de manière à laisser place à l'interprétation... une multitude de détails précis sont suggérés, sans qu'aucun ne soit rendu exactement... les interventions humaines sont volontairement effacées des lieux créés... l'oeuvre prend forme...

"Je peins le Saguenay et la Côte Nord parce que c'est mon pays… j’aime ce pays, j'en suis plein. Ce trop plein qui déborde, c'est ma peinture."

Depuis plus de soixante ans, une carrière s'est bien dessinée, bien développée... RENÉ GAGNON est un travailleur infatigable, un nordique, qui s'isole une partie de l'année pour mieux peindre... car il préfère la forêt à toute autre société. Il est incontestablement l'un des plus brillants et des plus tendres interprètes des saisons.